Présentation

  • : Le blog de faune-flore-vuesparalain
  • Le blog de faune-flore-vuesparalain
  • : Bonjour J'ai eu mon premier reflex à 12 ans (un praktica )que j'ai toujours d'allieur. Et depuis 2009 je pratique la photos animaliéres avec un canon 550d et un zoom sigma 150/500 mm , ensuite j'ai fait l'acqusition d'un objectif canon 400mm(focale fixe) qui est nettement supérieure au sigma ( un piqué assez remarquable) J'ai aussi construit un affût dans un verger se qui me permet de faire de nombreux clichés pendant l'hiver.J'espère que mes photos vous plairons et j'attend vos critiques
  • Contact

Rechercher

Traducteur

Archives

Pages

compteur visiteurs

Catégories

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 23:00

 

Voici quelques araignées dont je n'ai pas réussi à identifier 2 spécimens

 

 

Saltique zébré- Salticus scenicusSaltique zébré- Salticus scenicus

 

Misumena vatia est une araignée crabe

araignée crabe

Misumena vatia

 

Enoplognatha ovata

Enoplognatha ovata

 

Une araignée noire avec sa capture (non identifiée)

IMGL8068

 

 

 

Cette araignée qui monte la garde sur un bouton de rose trémiere

(non identifiée)

IMGL7939

Repost 0
Published by faune-flore-vuesparalain - dans Araignées
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 23:00

 Argiope bruennichi est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Araneidae. En français elle est communément appelée Argiope frelon,argiope rayée, argiope fasciée ou épeire fasciée.

000

 Leur couleurs en général noir et jaune leur permettent d'échapper au prédateurs (oiseau, lézards, poule ...)Les espèces d'Argiope (femelles au moins) portent typiquement des dessins abdominaux de couleurs dominantes noire et jaune.Le mâle est d'ordinaire beaucoup plus petit que la femelle et moins coloré.

 

001

 Elle possède huit yeux, huit pattes, deux crochets ainsi qu'une paire de pédipalpes. Et pourtant, elle est sourde, aveugle et n'a aucun odorat. Ses seuls sens sont le goût (des pédipalpes) et le toucher (des pédipalpes et de ses poils).

 

001a

 Elle attend ainsi jusqu'à ce qu'un insecte saute, tombe ou même vole dedans. Dans ce cas, à l'aide de ses pédipalpes (le toucher) elle repère immédiatement où est l'insecte et va l'attraper.

 

002

 En quelques secondes la proie est immobilisé

 

 La soie sert également à emmailloter les proies capturées, que ce soit pour les immobiliser avant de les consommer, ou pour les stocker en vue d'une consommation ultérieure.

005

 

006

 

    Sur la photo ci dessous on peut apercevoir les fils de soie qui sortent de son abdomen

008 Chacune de ces glandes produit un fil qui lui est propre. Puis, lorsque l’araignée en a besoin la soie rejoint l’extrémité de son abdomen ou elle est filée par de petites protubérances mobiles et articulées que l’on appelle « filières ». Les filières sont généralement au nombre de six et sont terminées par les fusules.

 

  Les araignées ne mordent pas l'homme, sauf pour se défendre en dernier recours, dans ce cas, l'homme ressentirait une douleur.Mais au bout de quelques heures, il n'y aurait ni boutons ni douleur, à moins d'avoir une allergie.

010

 

011

 

011a

 

012

Elles se nourrissent d'insectes et sont capables de consommer des proies jusqu'à deux fois plus grosses qu'elles.

 

013

 

Cette pauvre sauterelle emmaillotée est toujours vivante014

 

    L’ araignée en une journée peut capturer plusieurs proies sans pour autant avoir besoin de toutes les consommer; cette technique lui permet de conserver ses proies plusieurs jours Elle se constitue ainsi un garde-manger.
     Vorace, elle peut manger jusqu'à quatre sauterelle par jour

015

Lorsque l’ araignée a besoin de se nourrir, elle injecte un poison mortel à sa victime, puis un second, liquéfiant ainsi les organes de la victime, et elle les consomme en aspirant les liquides grâce à ses chélicères. 

 

Une mouche scorpion mangeant une proie dans le garde manger de l' argiope frelon

016

 

 

 

 

Repost 0
Published by faune-flore-vuesparalain - dans Araignées
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 09:55

Les Agelena construisent une toile en forme de nappe parmi les hautes herbes ou les buissons    

001a

 Elle se tient à l'affût dans son abris en forme d'entoinoir  

001a

  On ne les rencontre pas dans les habitations.    

002

 Cette toile n'est pas collante, mais les insectes se prennent dans le réseau de fils,et l'araignée surgit alors de son tunnel  

003

    Elle l'attaque alors en la mordant avec leurs chélicères venimeux,   

004     Elles attaquent généralement des proies plus petite qu'elle dans ce cas un petit cricket 

 

 

006

 

007

    Elle porte leur proie à l'aide de leurs pédipales jusqu'à leur cachette

 

008

 

AGELENA

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by faune-flore-vuesparalain - dans Araignées
commenter cet article